Versions:

Le projet a trouvé sa forme finale dans une série d'horloges auxquelles j'ai intégré le programme informatique aléatoire précédemment utilisé. Le programme affecte la cadence régulière de la mesure du temps. J'ai choisi des horloges anciennes datant des années cinquante. En effet, cette décennie a vu la fin de l'horlogerie mécanique au profit de l'horloge au quartz, extrêmement plus précise. C'est également au cours de ces années que la première horloge atomique au césium a été mise en service. L'oscillation de l'atome du césium constitue jusqu'à aujourd'hui l'étalon pour la mesure du temps. Pour le moment, j'ai réalisé quatre horloges sur le même modèle.

 

Vintage clock, random program. 2014, 50 X 10 X 20 cm, view of the exhibition Matérialisme Histérique, Galerie Poggi.

Vintage clock, random program, 2015, 50 x 10 x 20 cm.

Vintage clock, random program, 2015, 55 x 12 x 20 cm.

À propos de l'artiste

Fayçal Baghriche est né en 1972 à Skikda, en Algérie. Il vit et travaille à Paris. Il a obtenu un diplôme national des beaux-arts à La Villa Arson à Nice, en 1991, suivi d'une licence en arts dramatiques à l'Université Nice Sophia Antipolis, en 1998. En 2001, il a complété son cursus par une maîtrise en création multimédia à l'École nationale des Beaux-Arts de Paris. Baghriche a ensuite suivi une résidence d'artiste à Paris à La Villa du Lavoir. Il est membre fondateur de la structure curatoriale «Le Commissariat».

 

Au cours des dix dernières années, il a régulièrement exposé en France et à l'étranger, y compris au Brooklyn Euphoria, New York; Dashanzi Art Festival, Pékin, La Force de l'Art 2009, La Nuit Blanche à Paris et Le Printemps de Septembre à Toulouse. En 2011, il a participé à la 54eme Biennale de Venise, avec le premier pavillon Pan-arabe, The future of a Promise. Au cours des dernières années, son travail a été présenté dans le cadre de la biennale de Gwangju, ainsi que dans des centres d'art comme le Musée d'art contemporain Huston, Outpost pour l'art contemporain à Los Angeles, Bielefelder Kunstverein en Allemagne, Al Riwaq Art Space au Bahreïn, le Musée d'art moderne à Alger et la Biennale de Dakar en 2014.